Nos actions

Enseignement sur le Processus de la mort

cycle des existences

 ACTIVITE ORGANISEE PAR LE CENTRE PARAMITA DU VAR

Transcender la mort ne signifie pas dépasser ou éviter la mort mais de mieux comprendre le fonctionnement.

Ce thème sera abordé sous l’angle de la philosophie bouddhiste et animé par Natacha Braud en pleine nature au cœur de la Ste Baume ou en visioconférence grâce à la plateforme ZOOM si vous ne pouvez pas vous déplacer.

Par la pratique tantrique, la mort, le bardo et la naissance peuvent être respectivement transformés en les 3 corps de bouddha: corps de vérité (dharmakaya), corps de jouissance (sambhogakaya) et corps d’émanation (nirmanakaya). Pour parvenir à ces réalisations, il est essentiel de comprendre chacun des processus: celui de la mort, du bardo et de la renaissance.

Avant de présenter la mort en détail, nous prendrons d’abord le temps d’identifier ce qu’est la mort. On parle de la mort à deux niveaux : celui du corps et celui de l’esprit. La mort du corps est sa dégénérescence finale. La mort de l’esprit consiste en la simple séparation de l’esprit de ce corps; il ne s’agit en aucun cas de son extinction.

Nous expliquerons également comment se forment le corps, l’esprit et nous aborderons le sujet du karma.

Les sessions seront organisées autour de pauses et de moments de méditations.

Les échanges seront évidemment bienvenus et si vous souhaitez davantage d’explications vous trouverez sur place le livre de Lama Samten sur ce thème.

RENDEZ VOUS EN JUILLET: https://www.weezevent.com/transcender-la-mort

RENDEZ VOUS EN AOUT: https://www.weezevent.com/le-processus-de-la-mort

Une réflexion au sujet de « Enseignement sur le Processus de la mort »

  1. Je viens de perdre ma mère le 20 mai dernier et je suis persuadée que « transcender la mort » pourra m’apporter de nombreux éléments pour faire mon processus de deuil.
    Pourriez-vous me tenir au courant de la prochaine session ; j’habite en plus à LA VALETTE DU VAR qui n’est pas loin.
    Je compte sur vous pour me tenir au courant.
    Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *